Technopôle de l’environnement Arbois Méditerranée : AMP, champion de l’innovation

27/06

Johan Bencivenga, président de l’UPE 13 et Jean-Luc Chauvin, candidat de l’UPE 13 à la CCIMP, Philippe Korcia, Président UPE du territoire d’Aix-en-Provence, ainsi qu’une délégation de chefs d’entreprise ont rencontré mercredi 22 juin Jean-Marc Perrin et son équipe, au Technopôle de l’environnement Arbois-Méditerranée, ainsi que le Directeur général de Safe cluster, Sébastien Giraud. 110 entreprises innovantes sont implantées sur le site. Dans ce cadre, notre délégation a rencontré les dirigeants des sociétés SP3H (Système d’analyse des carburants et optimisation de la combustion) et ECHY (Système de captation de la lumière solaire pour transfert par fibre optique dans les pièces aveugles des bâtiments).

Des questions concrètes ont été abordées à cette occasion : Comment faire évoluer le fonctionnement du Technopôle ? Comment passer de l’innovation à la production ? Quelles aides, quelles solutions apportées par les représentants du monde économique ? Quels partenaires et quelles portes d’entrée ?

Des pistes de travail ont été identifiées. Elles seront rapidement mises à l’étude pour faire de l’UPE 13 et de la prochaine équipe dirigeante de la CCIMP des partenaires et des soutiens déterminés à travers la mise en place d’un modèle économique renouvelé. Un modèle basé sur de nouvelles synergies à valoriser dans le cadre d’un rapprochement des PME et des start-up avec les grands groupes et les leaders de notre territoire.

Jean-Marc Perrin, conscient de la nécessité de construire des passerelles avec les acteurs économiques, a témoigné de son optimisme et de sa confiance quant au potentiel du Technopôle et du travail engagé pour élaborer une nouvelle gouvernance.

Pour Johan Bencivenga, cette visite s’inscrit naturellement dans l’esprit de son programme de mandature : « Nous avons à décloisonner les mondes. L’UPE 13 a tout son rôle à jouer en termes d’accompagnement et d’expertise auprès des pôles d’activité et du pôle de l’Arbois en l’espèce ».

Jean-Luc Chauvin, candidat de l’UPE 13 à la CCIMP, a avancé quant à lui le projet de « création d’un mentorat à la carte », permettant à des experts de mettre leur expérience et leur savoir-faire à la disposition de ces PME et des start-up agiles et innovantes. Le Technopôle de l’environnement Arbois-Méditerranée est un outil puissant de notre attractivité. Une pépite de la Métropole Aix-Marseille-Provence et une illustration concrète de notre potentiel d’innovation, que nous devons soutenir et accompagner. Car il s’agit, comme les autres pôles d’activité, d’une pièce maîtresse de notre ambition pour faire d’AMP, un champion.