À la conquête de la Chambre de commerce

04/10

La liste 13 engagés a présenté hier son programme à Aix-en-Provence

Cette élection marquera un tournant. » C’est par ces mots que Johan Bencivenga, président de l’UPE13, a lancé, hier à Aix en début de soirée, le premier meeting de campagne de la liste « 13 Engagés » dont le chef de file est Jean-Luc Chauvin. Candidat à la présidence de la Chambre de commerce et d’industrie de Marseille Provence (CCIMP), celui-ci, entouré d’une partie de ses 65 colistiers, a présenté un programme appuyé sur 32 propositions, dont 14 prioritaires. Parmi elles, la nécessité de « doper l’animation du centre des villes », mieux assurer leur propreté et leur sécurité dans le cadre « d’un plan Marshall », améliorer les transports en usant du digital, « mieux relier l’aéroport aux gares grâce à un AMP VAL » et mieux connecter le port de Marseille à ses dessertes terrestres; rendre le territoire davantage attractif, ou encore « mettre en place d’une marque commune » dont les événements s’inscriraient dans un « total agenda métropolitain ». Des idées au service de ce constat « que la Métropole est séduisante parce qu’elle a plus d’un atout ».

Ce n’est pas le candidat à la présidence de la CCIMP qui le dit, « mais tous ceux qui se sont inscrits dans la démarche collaborative qui a été la nôtre (…) Ce programme, en quelque sorte notre bible, c’est le fruit d’une méthode pour laquelle une plateforme a été mise en place et des ateliers ont été organisés. Si je totalise, plus de 3300 personnes ont collaboré à ce projet », insiste Jean-Luc Chauvin. Bref, « 13 Engagés » veut, avant tout, « remettre le territoire au standard en le rendant attractif ».
Et pour cela, Jean-Luc Chauvin a une formule : « La CCIMP doit être la Chambre d’entreprendre. »

Jean-Luc CROZEL
La Provence – Mardi 4 octobre 2016