Jean-Luc Chauvin rencontre la CCI Los Angeles !

07/10

Jean-Luc Chauvin et Samuel A. Loy

Jeudi 6 octobre, Jean-Luc Chauvin, chef de file « 13 engagés » a rencontré Samuel A. Loy, directeur exécutif de la Chambre de Commerce de Los Angeles (la French-American Chamber of Commerce – FACC) à l’hôtel Intercontinental à Marseille. 

Comment créer des opportunités pour stimuler la croissance économique entre la Provence et les Etats-Unis? C’est le sujet de la rencontre entre Jean-Luc Chauvin, candidat UPE13, et Samuel A. Loy, directeur exécutif de la CCI (FACC) de Los Angeles en visite à Marseille.

«Nous voulons créer des passerelles économiques entre notre métropole et Los Angeles pour favoriser le développement et la création d’entreprises bi-culturelles et binationales ». Avoir un rôle actif dans la communauté grandissante du business franco-américain et ainsi « hisser Aix-Marseille Provence aux standards de ce territoire du monde », telle est l’ambition de Jean-Luc Chauvin. Pour cela, il faudra « mettre en place une stratégie d’attractivité globale favorable aux entreprises et aux talents » et décloisonner les frontières pour qualifier notre territoire dans la compétition internationale.

L’enjeu? La mise en réseau d’entrepreneurs, de startups et de multinationales afin de promouvoir le développement d’une économie binationale. Développer des opportunités « business » au cœur des enjeux des deux Chambres de Commerce, bien décidées à œuvrer, ensemble, pour le renforcement des relations économiques, commerciales et financières entre Los Angeles, les Etats-Unis et notre métropole naissante.

Ici, cela commence par la création d’une marque partagée et utilisée par tous, symbole d’attractivité. « Notre métropole doit faire émerger collectivement des événements internationaux économiques comme l’édition européenne du Consumer Electronics Show de Las Vegas », et devenir un territoire « demonstrator », vitrine de compétences, de technologies et de savoir-faire. Une idée renforcée par la proposition d’offres préférentielles mutualisées pour participer et recevoir de grands salons professionnels internationaux et ainsi créer des jumelages entre les entreprises à Los Angeles.

Devenir la Silicon Valley de Provence grâce à un virage numérique assumé « tout en préservant l’économie traditionnelle », lancer un « Business corner destiné à favoriser la pratique de la langue anglaise au travers d’événements dédiés aux entrepreneurs » : s’il est élu à la tête de la prochaine CCI, Jean-Luc Chauvin et son équipe promettent de faire d’Aix-Marseille Provence le « New-York de la Méditerranée ».

Ce qui n’a pas laissé indifférent Samuel A. Loy, qui l’a enclin à reconsidérer sa promesse en devenant le « Los-Angeles de la Méditerranée ».